AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Légende] Les cygnes d'argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandoval

avatar

Nombre de messages : 1127
Race : Undead
Clan : HordE
Classe : Combattant éclairé

Feuille de personnage
Titre: Joyeux Divisionnaire
Divinité: Azural

MessageSujet: [Légende] Les cygnes d'argent   Ven 30 Mar - 22:53

La légende du Cygne d'Argent


Histoire :

A l’origine des temps, les cygnes ont été l’œuvre de la déesse tauren Parnmourn. Hélas, ils étaient de bien faibles créatures en comparaison des premiers aigles et dragons qui dominaient alors les cieux. Plutôt que d'avouer son échec, Parnmourn décida, chose rarissime, de révéler le secret de sa création aux autres dieux, leur permettant ainsi d'influer sur ses attributs. Ses divins confrères de la Horde lui accordèrent de l'aide. Gragdish, dieu des Orcs, insuffla à ces cygnes une grande combativité. Helmör, dieu des Trolls, les dota d'une aisance naturelle à évoluer tant sur l'eau que dans les cieux. Malgr, dieu des Morts-Vivants, leur transmis un formidable instinct de protection de leur espace vital. Ainsi dotés, ils eurent tôt fait de coloniser la plupart des lacs et des étangs de ce jeune monde. C’est depuis ce temps que tous les cygnes naissent dotés d'un plumage sombre, aux couleurs mêlées et changeantes.

Il semblerait alors que la déesse elfe Calaelen eut été jalouse de ces créatures majestueuses, les trouvant plus adaptées à symboliser les valeurs de son peuple que des races de la Horde. Elle usa donc, elle aussi, de son pouvoir. Mais puisqu’il était déjà trop tard pour influer sur l’œuvre en elle-même, elle décida d’en modifier l’évolution : dès l'âge adulte, le plumage sombre laisserait désormais place à de resplendissantes et lumineuses plumes blanches d'une pureté absolue. Ainsi en a-t-il été, et en sera-t-il toujours, de la couleur des cygnes. Fière de son œuvre, Calaelen désigna même ces créatures d'un nom elfique proche de celui de son peuple : "ielfetu".

Mais la magie de lumière de Calaelen, aussi puissante soit-elle, connaît quelques limites : elle ne peut pas prétendre toucher l’ensemble du monde avec la même puissance, car seul CerDA le peut ! Elle peine en particulier à pénétrer les régions isolées et dominées par la mort. Ou plutôt par l'absence de vie, essence même de son pouvoir divin... Or, il existait à cette époque, et probablement encore aujourd’hui, des terres sauvages longtemps oubliées au nord de Karrog Nur, sur lesquelles une colonie de cygnes originels avait élu domicile. Ces derniers ne subirent pas l’influence divine de Calaelen. Pas… ou si peu... La magie elfique ne fit que se perdre dans ces noirs marécages, et seules quelques parcelles de lumière touchèrent ces cygnes primitifs. Quelques poussières infimes qui ne firent qu’éclabousser l’obscur plumage. Le teintant d’un gris sombre. Le pailletant de quelques éclats minimes. Invisibles dans ces ténèbres… Ce n’est qu’à la lumière du Soleil que l’altération divine apparaît vraiment : les plumes de ces cygnes reflètent alors une lueur argentée qui est à l’origine de leur qualification de « cygnes d’argent ».


Caractéristiques :

Les cygnes argentés ont hérité des valeurs des quatre races de la Horde et en sont de dignes représentants. Néanmoins, la magie blanche de la déesse elfe, même si elle n’a pas porté atteinte à leur évolution contrairement aux cygnes blancs, a quelque peu apaisé leur goût du sang et de la mort, qui ne leur revient qu’en cas de danger. Ainsi sont-ils en général paisibles, voire pacifiques pour certains, tant qu'ils ne se sentent pas menacés. En cas d'agression ou de sentiment d'insécurité, leur nature originelle reprend immédiatement le dessus et ils font preuve de violentes réactions de défense en commençant par des cris et des gesticulations, puis en se précipitant au devant du danger en battant fortement des ailes sur la surface de l'eau… Les cygnes d'argent apprennent ainsi, très jeunes, à chercher à connaître les intentions d'autrui à leur égard et ne sont jamais agressifs sans raisons.

Leur couleur est un fidèle reflet de leur façon d'appréhender le monde environnant. Dans l'obscurité, leur plumage gris argent reste sombre, se fondant parfaitement dans les ténèbres dont ils semblent issus et s’en accommodant parfaitement. En pleine lumière, les plumes semblent retrouver un éclat perdu et lointain, ce qui rend le cygne très difficile à observer et pratiquement invisible, comme disparaissant dans une clarté qui ne lui convient pas. Finalement, la seule exposition qui semble convenir à la pleine mesure de leur plumage reste le clair de lune, sous lequel il brille d'un doux éclat argenté. Est-ce à dire que ces cygnes, issus des ténèbres et parsemés de brins éclatants, ne peuvent se complaire qu'entre ombre et lumière ? Ou sont-ils simplement des créatures de la nuit qui renferment une petite lueur de vie au milieu des ténèbres...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/hope
 
[Légende] Les cygnes d'argent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La légende du loup d'argent
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HordE :: LE TRIP'HORDE : une salle de jeux publique :: La Bibliothèque Publique-
Sauter vers: